Revêtements muraux : la technique n’empêche pas l’esthétique

hygiene laboratoire bactéries prévention revêtements muraux technique et esthetique

Les solutions de revêtements muraux applicables aux environnements agressifs, où l’hygiène est primordiale, se doivent d’être très techniques, avec des propriétés de résistance aux chocs, aux produits chimiques, et une durabilité optimale. Cependant, il ne faut pas perdre de vue l’aspect esthétique, qui a toute son importance !

L’importance de l’aspect esthétique

Dans les environnements à hygiène contrôlée que sont les cuisines centrales, les usines agro-alimentaires et les milieux de la santé, notamment dans les hôpitaux, les surfaces murales sont mises à rude épreuve. Elle doivent résister à toutes sortes d’agressions : chocs, produits chimiques, températures parfois extrêmes, nettoyage brutal…

Pour résister et avoir une bonne tenue dans le temps, les propriétés de ces surfaces sont optimisées par les fabricants, qui doivent intégrer aux revêtements muraux des renforts mécaniques, des solutions de jointage solides et une résistance chimique accrue par l’utilisation d’additifs dans les matières premières.

Cependant, ces ajustements ne devraient pas se faire au détriment de l’esthétisme de la solution. En effet, tous ces lieux cités précédemment sont des locaux où des personnes travaillent, parfois nuit et jour, parfois sans lumière naturelle, ou bien parfois à la vue du public. Il est donc crucial, pour le bien-être des collaborateurs et l’image de l’entreprise ou de l’établissement, d’avoir des locaux esthétiquement agréables.

Des revêtements muraux inégaux

Prenons l’exemple d’une salle de production en agroalimentaire. Il est courant que la lumière naturelle ne soit pas disponible. Si, en plus, les murs sont tous recouverts d’une couche d’acier inoxydable, possédant certes de grandes qualités de résistance et de durabilité, la salle va être très sombre, à cause de l’aspect peu lumineux de l’inox. Les salariés risquent de se sentir oppressés, et de ne pas apprécier cette ambiance visuelle assez « lugubre ».

De la même manière, la faïence peut être un élément très esthétique dans une cuisine, chez un particulier, avec une crédence colorée. Mais dans les cuisines centrales, on retrouve plus souvent des murs entiers recouverts de carreaux de faïence blanche (potentiellement abimée) aux joints plus ou moins sombres, qui rendent les lieux très austères et peu attrayants.

Il existe pourtant des solutions qui permettent d’apporter un aspect agréable à une pièce à hygiène contrôlée, avec par exemple des parements de grande taille, limitant la présence de joint et collables sur tous types de surfaces. Ils peuvent être blancs et brillants, pour augmenter considérablement la luminosité de la pièce, où même colorés, si une touche esthétique supplémentaire est requise.

Ces revêtements possèdent de grandes qualités techniques qui répondent à toutes les exigences en vigueur dans les univers cités précédemment, et permettent dans le même temps d’embellir les locaux, une notion importante qui ne doit pas être perdue de vue lors du choix des surfaces murales !

 

CONTACTEZ-NOUS POUR EN SAVOIR PLUS :

Envoyez-nous un message
Laissez-nous un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *