Les sprays hydrophobes pour traiter les surfaces

hygiene laboratoire bactéries prévention sprays hydrophobes

Il existe une catégorie de traitements de surfaces facile à mettre en œuvre, qui peut permettre d’obtenir sur tous types de surfaces des propriétés de superhydrophobie : les sprays hydrophobes. Nous allons aborder ici l’utilité ou non de tels produits.

L’hydrophobie, une propriété utile

Pourquoi chercher à avoir des surfaces hydrophobes ? Et d’abord, qu’est-ce que l’hydrophobie ?

Une surface hydrophobe se caractérise globalement par sa capacité à repousser l’eau. L’eau, ainsi que tous les liquides contenant une fraction importante d’eau, ne pourra pas s’étaler, mais restera plus ou moins sous forme de gouttes sphériques.

Une surface hydrophobe possède donc différentes propriétés intéressantes : elle se salit moins vite et se nettoie plus facilement, car les saletés humides ne vont que très peu adhérer. Il suffira de peu d’eau pour les décrocher. De plus, elle limite les contaminations bactériennes, par le même mécanisme d’anti-adhésion.

On peut aussi citer des effets d’anticorrosion – car la surface sera moins en contact avec l’humidité -, des effets d’antigel et plus globalement d’anti-humidité, ce qui peut mener à une plus grande résistance dans le temps du matériau.

Les bénéfices sont donc indéniables, rendre des surfaces hydrophobes apporterait de gros avantages dans beaucoup de domaines, de l’habillement à l’industrie, en passant par les revêtements muraux.

Les sprays hydrophobes

Pour y parvenir, différents fabricants ont mis au point des sprays hydrophobes, à pulvériser sur les surfaces à traiter. Cette technologie repose souvent sur « l’effet lotus » : on crée une nanostructuration qui réduit mécaniquement la zone de contact des gouttes d’eau avec la surface. Si cette surface est naturellement à tendance hydrophobe, l’eau va être repoussée et ne va pas pénétrer les interstices créés par les nanostructurations. Elle va donc rester sous forme sphérique, créant un effet superhydrophobe.

hygiene laboratoire bactérie prévention surfaces anti-dhérentes nanostructuration

Les sprays contiennent donc une substance hydrophobe capable de se déposer sur une surface en créant une nanostructuration. Ils s’appliquent sur tous types de surfaces.

La solution idéale pour traiter les surfaces ?

Ces sprays sont très efficaces, de nombreuses vidéos sur internet en attestent, mais ils possèdent des inconvénients notables.

Tout d’abord leur prix. Pour le produit « Ultra Ever Dry » par exemple, il faudra débourser 110€ pour couvrir 2 m².

De plus, leur durabilité est probablement assez faible. Les fabricants communiquent assez peu sur cet aspect, qui est un de leurs points faibles, mais selon les produits, cela va de « plusieurs mois » à « plusieurs années » sans plus de précision.

Notons que du fait de leur nature nanostucturée, l’abrasion d’une surface traitée va lui faire perdre ses propriétés. Elles sont donc assez fragiles.

Enfin, la composition de ces produits pose question. Il est évidemment difficile de trouver de quoi sont exactement fait ces sprays commercialisés en France et ailleurs, mais il semble que le dioxyde de titane sous forme de nanotubes soit souvent employé. Or, ce nanomatériau pose des problèmes de santé avérés, et est classé potentiellement cancérigène.

On est donc en droit de se méfier si le produit doit rentrer en contact avec la peau, même si pour certaines utilisations, comme pour le bâtiment, la solution reste intéressante. Il est par contre exclu de l’utiliser sur des surfaces murales de cuisine par exemple, car la sécurité alimentaire ne serait absolument pas assurée.

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.