La pose des surfaces murales

Les choix des produits utilisés pour les surfaces murales, et les techniques de pose associées sont fondamentaux pour garantir une parfaite réponse aux nouvelles exigences.

Quelle est l’importance des techniques de pose des surfaces murales dans les univers où l’hygiène est fondamentale ? Laboratoires, blocs opératoires, salles blanches, production en industrie agroalimentaire ou cuisines industrielles…

Avant les années 70, les univers « propres » où étaient posés les faïences, linoléum et autres peintures, étaient moins réglementés qu’aujourd’hui. Désormais les produits ont évolué. Ils sont plus performants et plus techniques car les exigences en termes d’hygiène ont aussi fortement progressé.

Les choix des produits utilisés pour les surfaces murales,  et les techniques de pose associées sont fondamentaux pour garantir une parfaite réponse aux nouvelles exigences.

Faire les bons choix pour éviter les désordres

Sur tous les produits souples et semi souples en composite résine, stratifié compact ou PVC, les premiers points importants à surveiller sont les découpes. Il y a certes peu de joints – un atout pour éloigner les bactéries – mais les assemblages jointés ou soudés nécessitent un parfait ajustement et des ouvriers qualifiés.

Les dilatations sont également à inspecter pour garantir les bonnes conditions d’hygiène.
Les techniques de fixations et la pose des colles sont capitales. Elles permettent la parfaite tenue dans le temps et l’assurance de ne pas avoir de maintenance intermédiaire à faire au bout de 5 à 10 ans d’exploitation.

Il faut surveiller les choix des produits et leur application car l’éventuel désordre ne se révèle que 6 à 36 mois plus tard. Les produits les plus courants en PVC peuvent avoir des joints qui lâchent ou qui deviennent cassants. Des produits professionnels en composite peuvent être plus résistants et surtout apporter une pérennité au-delà des 10 ans. Garantie de vieillissement, de fixation et de tenue dans le temps.

Les ennemis des fixations sont les nettoyages intensifs. Ils apportent de l’humidité très destructive pour la fixation des produits. Les produits utilisés en nettoyage et désinfection sont agressifs en fonction de leur concentration, temps et températures d’exposition. Des comparatifs revêtements de murs/produits de nettoyage sont à réaliser en fonction du contexte et des exigences.
L’ensemble de ces combinaisons autour des techniques de pose sont difficiles à appréhender, c’est pourquoi l’avis d’un professionnel est important.

Évolution des matériaux dans les surfaces murales

A part en cuisine pro, les faïences ont presque totalement disparu des univers de la santé, des salles blanches et de l’industrie agroalimentaire.
Les peintures restent présentes dans certains de ces univers « techniques » (on ne parle pas ici des univers tertiaires ou de l’habitat), mais leurs utilisations sont limitées aux pièces secondaires, peu utilisées et surtout ne nécessitant pas de nettoyage intensif.

Les nouveaux produits offrent des « temps de pose réduits » et la propreté des chantiers. Ce sont des avantages intéressants pour les maîtrises d’oeuvre, qui permettent des interventions plus courtes.

Il sera donc important de vérifier si les techniques de poses sont au point, en questionnant tout simplement les fournisseurs. Leurs tarifs au m² sont parfois assez variables et peuvent annoncer des installations plus ou moins abouties.
L’enjeu du choix du matériau et du prestataire qui installe est aussi un facteur important pour garantir la qualité des installations.

 

CONTACTEZ-NOUS POUR EN SAVOIR PLUS :

Envoyez-nous un message
Laissez-nous un commentaire

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.